samedi 25 juin 2011

Un document intéressant

Voici une copie d'une page de l'acte de vente par lequel Mr Lelièvre est devenu propriétaire d'un terrain référencé "Serre de Barry"qui en réalité se situe Serre du Roy, comme tout le monde le sait. Cette anomalie nous laisse perplexe, car le Conseil
Général aurait dû exercer son droit de préemption. La problématique de l'aménagement prend alors une tournure très différente.
Pourquoi  vouloir tout aménager?


Pourquoi ne pas conserver ces    espaces vierges pour les
générations futures ?
Pourquoi ne pas respecter l'esprit des lois sur la protection de l'environnement?
La Charte de l'environnement depuis 2004 impose à tout citoyen le devoir de protéger l'environnement, le changement est important et n'est pas encore généralisé.

Et surtout ne confondons pas  la forme et le fond et réfléchissons à la notion d"intérêt général qui va beaucoup plus loin qu'un aspect économique à cours terme. 

Le véritable potentiel serait peut être la sauvegarde des gorges de la Cèze en créant un Parc Naturel Régional,ce qui donnerait une notoriété supplémentaire et fournirait  des ressources pérennes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire